jeudi 6 avril 2017

Nos états d'âme modifient notre ADN / puis en complément, nos Anges

♥ ♥ ♥  Avant de continuer sur certains des points importants pour notre compréhension et évolution, concernant notre ADN, je vous partage ceci , qui a actuellement,  une très grande importance aussi 

Nos principaux Anges


Le PREMIER Ange Gardien 

correspond au corps physique. Il guide le monde des actions. On l’identifie grâce au Calendrier Angélique # 1, à partir de la date de naissance.

Le DEUXIÈME Ange Gardien

correspond aux émotions et aux sentiments. Il nous indique notre potentiel et les vertus que l’on doit travailler sur le plan affectif. On trouve son nom dans le Calendrier Angélique # 2, à partir du jour de la naissance.

Le TROISIÈME Ange Gardien

correspond à l’intellect et touche le monde des pensées. On l’identifie grâce au Calendrier Angélique # 3, au moyen de l’heure de naissance. Il est important de noter que, peu importe le pays, l'heure avancée ou l'heure normale, notre heure de naissance est « univers

calculs  ;  http://www.ucm.ca/fr/info/trouvez-vos-anges



Nos états d'âme modifient notre ADN 



A contre-pied du déterminisme implacable du « tout génétique », de nombreux chercheurs constatent aujourd’hui que nos expériences, nos émotions, nos actions façonnent l’expression de nos gènes en permanence.


Influence des stress




Si l’on sait depuis longtemps que le stress et les traumatismes psychiques influent à la fois sur les comportements et sur la santé, les récents travaux montrent qu’ils attaquent directement l’ADN.Violences, mauvais traitements, abus sexuels, abandon et autres traumatismes psychologiques laissent une trace indélébile à l’âge adulte, comme l’avait déjà observé Sigmund Freud il y a plus d’un siècle. Depuis, une multitude d’études cliniques l’ont confirmé : ceux qui ont subi de grands traumatismes dans l’enfance sont globalement plus sujets à la dépression, à la toxicomanie, aux comportements asociaux, mais aussi à l’obésité, au diabète et aux maladies cardiovasculaires. Pis, ce mal-être s’ancre parfois en nous… avant la naissance ! Car d’autres études montrent que les enfants dont la mère a subi un stress psychologique prolongé ou un traumatisme psychique intense pendant la grossesse ont plus de risques que les autres d’être anxieux, dépressifs, voire schizophrènes.



C’est un fait que la psychologie a établi et qui fait consensus : il existe un lien entre traumatismes psychiques et comportements. Quel lien ? Comment des expériences négatives peuvent-elles s’inscrire dans l’organisme, au point d’affecter durablement le comportement ou la santé ?

L'effet de l'esprit sur le corpsLe secret de cette empreinte biologique serait niché au cœur de nos cellules, là où les effets du stress perturbent l’organisme en s’attaquant à l’ADN. Ce pouvoir étrange de l’esprit sur le corps, la biologiste australo-américaine Elizabeth Blackburn, prix Nobel de médecine 2009, et Elissa Epel, psychiatre à l’université de Californie, l’ont montré en 2004 en comparant l’ADN de mères d’enfants en bonne santé à celui de mères d’enfants atteints d’une maladie grave et chronique, comme l’autisme ou un handicap moteur et cérébral. Eh bien, chez ces dernières, soumises au stress psychologique chronique, l’ADN présente des signes de vieillissement précoce… Comme s’il était « rongé » par l’angoisse.

Plus précisément, c’est l’extrémité des chromosomes qui est atteinte. En effet, au cœur des cellules, l’ADN est condensé sous forme de chromosomes, à l’extrémité desquels se trouvent des « capuchons » appelés télomères qui les protègent de l’érosion au fil des divisions cellulaires. 
Cependant, ils raccourcissent progressivement au fur et à mesure que la cellule vieillit. Or, chez ces mères angoissées, les télomères sont anormalement courts, reflétant un vieillissement accéléré de 9 à 17 ans ! « Nous observons ainsi un lien direct entre les émotions et ce qui se passe dans la cellule, précise Elissa Epel. Et nous avons aussi constaté que lorsque le niveau de stress diminue la longueur des télomères augmente ! » Comment le stress pourrait-il raccourcir les télomères ? « On ne comprend pas encore le mécanisme, reconnaît Elizabeth Blackburn. Nous cherchons du côté des interactions entre le cortisol, l’hormone du stress, dont le taux élevé est associé à une réduction de l’activité de la télomérase, la molécule chargée de l’entretien des télomères. »


Fixés aux extrémités de chaque chromosome, les télomères raccourcissent progressivement au fil de l’âge. Mais un stress chronique peut les réduire de manière anormale, jusqu’à accélérer le vieillissement cellulaire de plusieurs années.

Un résultat fascinant

Les changements de méthylation temporaires sont visibles sur l’hippocampe d’un rat soumis à un stress important. A dr., les groupements méthyles, en noir, sur les gènes des neurones, ont disparu.
Mais ce n’est pas tout. Car non content de s’attaquer aux télomères, l’état de stress inscrit sa marque directement sur nos gènes, modifiant de façon ciblée et durable certains de nos comportements. Cette action relève d’un phénomène biologique dont l’importance se dévoile de plus en plus aujourd’hui : l’épigénétique, terme désignant les modifications chimiques qui affectent l’ADN, autres que les mutations qui touchent la structure même de la molécule. Ces modifications épigénétiques sont comme de petites « étiquettes » – des groupements méthyles – qui indiquent à la machinerie cellulaire quels gènes elle doit utiliser ou, au contraire, ignorer. A la clé ? La méthylation empêche physiquement l’expression des gènes en se plaçant sur l’ADN (voir infographie).

Or, les biologistes constatent que stress et traumatismes psychiques entraînent des erreurs d’étiquetage épigénétique dans la zone cérébrale qui gère les émotions, l’hippocampe… Une équipe menée par Michael Meaney, à l’université McGill (Canada), l’a montré en 2004 en comparant le cerveau de bébés rats cajolés par leur mère à ceux de ratons délaissés. Le délaissement induit des modifications épigénétiques qui bloquent le gène utilisé pour produire le récepteur aux corticoïdes dans l’hippocampe. Or, ce récepteur contrôle la réponse au stress en réduisant le taux sanguin de cortisol, l’hormone libérée en cas de stress. En clair, les rats délaissés possèdent moins de récepteurs au cortisol, et sont alors moins armés pour faire face au stress. Perpétuellement angoissés, ils souffrent de troubles de la mémoire et d’un comportement dépressif. Même à l’âge adulte, le moindre dérangement prend chez eux des proportions alarmantes…


Ces deux souris Agouti sont dotées d’un gène de la couleur du pelage identique. Selon le degré de méthylation de ce gène, lié au stress, l’une est jaune, avec même une susceptibilité à l’obésité, et l’autre brune et sans problème de santé.

Ce fascinant résultat peut-il être extrapolé à l’homme ? 




Oui, répondent les mêmes chercheurs qui, en mars 2009, ont publié les résultats de l’analyse du cerveau de personnes décédées par suicide, certaines ayant été victimes de sévices sexuels dans l’enfance, d’autres non. Chez celles ayant subi des abus, le gène du récepteur aux corticoïdes est bloqué par une méthylation de l’ADN des neurones… de l’hippocampe, tout comme chez les rats abandonnés. «Ces personnes ont donc naturellement un taux de cortisol élevé, ce qui est souvent associé à un état dépressif majeur », explique Moshe Szyf, l’un des auteurs de l’étude. Ainsi, en affectant les gènes qui permettent de lutter contre les tensions, les traumatismes précoces altèrent durablement la capacité à surmonter les difficultés, favorisant le risque suicidaire.




Depuis deux ans, les études qui confirment le rôle de l’environnement et du vécu dans l’apparition des troubles mentaux se multiplient. En 2008, des chercheurs canadiens du Centre de l’addiction et de la santé mentale, à Toronto, ont comparé le cerveau de personnes atteintes de schizophrénie ou de troubles bipolaires à celui de témoins. Chez les premières, 40 gènes présentaient une méthylation anormale. Or, ces gènes s’avèrent pour la plupart impliqués dans le développement cérébral ou la transmission des messages entre les neurones.


Certes, les scientifiques sont encore loin de pouvoir faire la part du biologique dans les maladies psychiatriques. Mais certaines données sont troublantes : c’est parfois en remontant très loin dans l’histoire d’un individu, avant sa naissance, que l’on trouve la « source » de la maladie. Ainsi, en 2008 également, une étude danoise menée sur 1,38 million de femmes a montré que le fait d’être confronté à la maladie ou au décès d’un proche juste avant ou pendant la grossesse augmente de 67 % le risque de schizophrénie chez l’enfant à naître. En outre, lorsqu’une femme est dépressive ou anxieuse pendant sa grossesse, le bébé a tendance à présenter un marquage épigénétique anormal sur le gène du récepteur aux corticoïdes. Avec pour conséquence un nourrisson au taux de cortisol élevé, très sensible au stress. La preuve que nos gènes gardent la cicatrice des événements vécus avant même la naissance !


« Je pense que la plupart des maladies chroniques comme l’asthme, le cancer, le diabète, l’obésité et des maladies neurologiques (autisme, troubles bipolaires, schizophrénie) résultent en partie d’une mauvaise régulation épigénétique lors des premiers stades de développement », estime Randy Jirtle, directeur du laboratoire d’épigénétique à la Duke University, aux Etats-Unis. Alors que le génome d’un individu reste très stable au cours de sa vie, l’ensemble des marques épigénétique qui régulent l’expression des gènes – son « épigénome » – varie constamment, en réaction aux variations extérieures… 
Et c’est justement son rôle : « L’épigénome est une interface entre nos gènes, qui sont statiques, et notre environnement, variable », explique Randy Jirtle. Ainsi, la   « partition » génétique reste la même, mais son interprétation peut varier au cours de la vie, en fonction de son marquage épigénétique.


Des empreintes positives





Mais alors, si le marquage épigénétique est dynamique, serait-il réversible ? L’expérience de chercheurs de l’université Rockefeller, à New York, le laisse penser. Ils ont réussi en novembre 2009 à « annuler » les effets épigénétiques causés par le stress dans le cerveau de souriceaux, en leur donnant… du Prozac, un anti-dépresseur. Mieux, la trichostatine A, un médicament proche du valproate, utilisé pour réguler les troubles de l’humeur dans certaines psychoses, a permis de supprimer le marquage épigénétique anormal et de corriger le comportement de rats adultes ayant été négligés par leur mère à la naissance.


En outre, les émotions positives peuvent heureusement, elles aussi, laisser leur empreinte. 



En 2008, des travaux menés au Massachusetts General Hospital ont montré que huit semaines de relaxation suffisaient à modifier l’expression de plusieurs centaines de gènes, selon un profil totalement opposé à celui induit par le stress. Par ailleurs, une nouvelle étude menée à l’université de Saarland, à Hambourg, vient de montrer que l’activité physique ralentit le raccourcissement des télomères dans les globules blancs. De son côté, Elissa Epel lance une étude pour étudier les effets de la méditation sur la longueur des télomères.


 En fait, le message de l’épigénétique est optimiste. 
{Danysis = de Wikipédia ; L'épigénétique (du grec ancien ἐπί, épí, « au-dessus de », et de génétique) est la discipline de la biologie qui étudie les mécanismes moléculaires qui modulent l'expression du patrimoine génétique en fonction du contexte.) }



Ses empreintes peuvent être inversées, et nous cherchons maintenant à utiliser des médicaments agissant sur ce marquage pour soigner les maladies mentales », explique Moshe Szyf. Il y a aussi des chances pour que le soutien social et psychologique suffise à corriger le marquage épigénétique chez les personnes à risque ». Ainsi, contrairement à ce qu’affirmaient les scientifiques dans les années 1990, nous ne sommes pas uniquement le produit de nos gènes. Nos expériences, nos émotions, nos actions façonnent l’expression de ces gènes en permanence. Avec la certitude que rien n’est irrémédiable.


Marine Corniou
pour Source-Ressources et Science et Vie
Trouvé ici 

http://www.energie-sante.net/fr/hp/HP001_nos-etats-ame-modifient-notre-adn.php


en complément ;

http://danysis.blogspot.fr/2016/04/la-puissance-des-emotions-ou-comment.html

et pour être pleinement dans l'harmonie = PDF Gratuit  ;)

♥  LE POUVOIR DE L'INSTANT PRÉSENT  Ekart Tolle  

http://www.nicolecharest.com/Blog_images/ebooks/Eckhart_Tolle_-_Le_Pouvoir_Du_Moment_Pr%E9sent_.pdf


 à bientôt

lundi 20 mars 2017

Influence des mots et des fréquences sur l'ADN

L'ADN peut être reprogrammé par des mots et des fréquences


Les dernières recherches scientifiques expliquent directement ou indirectement les phénomènes tels que la clairvoyance, l’intuition, les actes de guérison spontanée et à distance, l’autoguérison, les techniques d’affirmation, les lumières inhabituelles/auras qui entourent certaines personnes (appelés maîtres spirituels), l’influence de l’esprit sur les conditions météorologiques et bien plus encore.

L'influence et le rôle du Verbe reconnus à nouveau...

signatures fréquentielles


De plus, il y a à l’évidence un tout nouveau type de médecine où l’ADN peut être influencé et reprogrammé par les mots et les fréquences SANS couper ou remplacer un seul gène. Seulement 10 % de notre ADN est utilisé pour la fabrication de protéines. C’est ce sous-ensemble d’ADN qui intéressent les chercheurs occidentaux et qui est actuellement examiné et catégorisé. Les autres 90 % sont considérés comme de "l’ADN junk" (inutile). Cependant, les chercheurs Russes, convaincus que la nature n’est pas stupide, ont rejoint les linguistes et les généticiens en entreprenant d’explorer ces 90 % de "d’ADN junk".

Leurs résultats et conclusions sont tout simplement révolutionnaires ! 
Selon eux, non seulement notre ADN est responsable de la construction de notre corps mais il sert également de stockage de données et de communication. Les linguistes Russes se sont aperçus que le code génétique, particulièrement celui qui est apparemment inutile à 90 %, suit les mêmes règles que notre langage humain. Pour cela, ils ont comparé les règles de syntaxes (la manière dont les mots sont mis ensemble pour former les phrases), la sémantique (l'étude du sens des formes de langage) et les règles de grammaires basiques.

Ils se sont aperçus que les alcalis de notre ADN suivent une grammaire régulière et ont établi des règles semblables à celles de notre langage. Donc le langage humain n'est pas le fruit d'une coïncidence mais il est le reflet de notre ADN inhérent.

Comportement vibrationnel de l'ADN


Le biophysicien et biologiste moléculaire Pjotr Garjajev et ses collègues ont également exploré le comportement vibrationnel de l’ADN. 
L’essentiel était ceci « Les chromosomes vivants fonctionnent exactement comme des ordinateurs solitoniques/holographiques utilisant le rayonnement laser de l’ADN endogène. » 
Ce qui signifie qu’ils ont réussi par exemple à moduler certains schémas fréquentiels avec un rayon laser et qu’ils ont avec celui-ci influencé la fréquence ADN et par conséquent l’information génétique par elle-même. Puisque la structure de base de l’ADN-paires alcalines et le langage (comme nous l’avons expliqué plus haut), sont de même structure, le décodage ADN n’est plus nécessaire.
On peut tout simplement utiliser les mots et les phrases du langage humain ! 
Ceci a été également prouvé de façon expérimentale ! 
La substance ADN vivante (dans les tissus vivants et non pas in vitro) réagit toujours au langage modulé des rayons laser et même aux ondes radios, si on utilise les fréquences appropriées.

Cela explique finalement et scientifiquement pourquoi les affirmations, le training autogène, l’hypnose et autres peuvent avoir des effets aussi puissants sur les humains et leur corps. Il est tout à fait normal et naturel que notre ADN réagisse au langage. Alors que les chercheurs occidentaux coupent un gène unique à partir des brins d’ADN et qu’ils l’insèrent ailleurs, les Russes travaillent avec enthousiasme sur des dispositifs qui peuvent influencer le métabolisme cellulaire grâce à des fréquences radio modulées et des fréquences de lumière afin de réparer les défauts génétiques. 
Le groupe de recherche de Garjajev a réussi à prouver par exemple qu’avec cette méthode, les chromosomes endommagés par les rayons X pouvaient être réparés. Ils ont même capté les schémas d’informations d’un ADN particulier et les ont transmis à un autre, donc ils ont reprogrammé les cellules d’un autre génome. Et ils ont transformé avec succès, par exemple, des embryons de grenouilles en embryons de salamandres simplement en transmettant des schémas d’informations d’ADN ! Ainsi toutes les informations ont été transmises sans aucun des effets secondaires et sans les problèmes rencontrés lorsqu’on coupe et que l’on réintroduit un gène unique d’ADN.

Les vibrations du langage influent sur l'ADN

Cela représente une révolution incroyable qui peut changer le monde et les sensations Tout ceci en impliquant simplement les vibrations et le langage au lieu de la procédure archaïque de découpage ! 
Cette expérience souligne l’immense pouvoir des ondes génétiques, ce qui a évidemment une plus grande influence sur la formation des organismes que le processus biochimique des séquences alcalines.
Les enseignants ésotériques et spirituels savent depuis toujours que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée. 
C’est désormais prouvé et expliqué scientifiquement. 
Bien sûr la fréquence doit être correcte. Et c’est pourquoi tout le monde n’a pas autant de succès ni ne peut pas toujours le faire afin d’établir une communication consciente avec l’ADN. 
Les chercheurs Russes travaillent sur une méthode qui n’est pas dépendante de ces facteurs et qui marchera TOUJOURS, à condition que l’on utilise la bonne fréquence.

Agir sur son propre ADN


Mais, plus la conscience individuelle sera développée, moins il y aura besoin de ce genre de dispositif

On peut obtenir soi-même ces résultats. 
Et la science arrêtera enfin de se moquer de telles idées en confirmant et en expliquant les résultats. 
Et ce n’est pas fini. 
Les scientifiques Russes ont également trouvé que notre ADN pouvait provoquer des schémas déconcertants dans le vide, en produisant des vortex (trous de vers) magnétisés ! 
Les vortex (trous de vers) sont l’équivalent microscopique de ce que l’on appelle les ponts d’Einstein Rosen situés dans le voisinage des trous noirs (laissés par l’effondrement d’une étoile calcinée). Il y a des connexions tunnel entre des espaces totalement différents de l’univers au travers desquels les informations peuvent être transmises hors de l’espace et du temps.

L’ADN attire des bribes d’informations et les transmet à notre conscience. 
Ce processus d’hypercommunication est plus efficace en état de relaxation. Le stress, l’inquiétude ou bien un intellect hyperactif empêche une hypercommunication effective et les informations reçues peuvent être complètement déformées et inutiles. Dans la nature, l’hypercommunication a été appliquée avec succès pendant des millions d’années. 
Le courant organisé de la vie dans le règne des insectes le prouve de façon spectaculaire. L’homme moderne ne le sait que sur le plan beaucoup plus subtil de "l’intuition". Mais nous pouvons, nous aussi, en retrouver la pleine utilisation. Un exemple de la Nature : lorsqu’une reine est éloignée de sa colonie, le fonctionnement de celle-ci continue activement malgré tout conformément au plan. Mais si la reine est tuée, tout le travail de la colonie s’arrête. Aucune fourmi ne sait plus ce qu’elle doit faire. Apparemment la reine envoie également de très loin les "plans de fonctionnement" via la conscience de groupe de ses sujets. Elle peut être aussi loin qu’elle le désire, tant qu’elle est en vie.

L'hypercommunication


Chez l’homme l’hypercommunication se rencontre le plus souvent lorsque celui-ci a soudainement accès à des informations qui ne font pas partie de ses connaissances de base. 

Une telle hypercommunication est ensuite expérimentée en tant qu’inspiration ou intuition. 
Le compositeur Italien Guiseppe Tartini avait par exemple rêvé une nuit que le diable jouait du violon à ses côtés. Le matin suivant Tartini avait été capable de réécrire le morceau en entier de mémoire ; il l’avait appelé la Sonate des Trilles du Diable. Pendant des années, un infirmier de 42 ans rêvait d’une situation où il était relié à un savoir du genre CD-ROM. 
Des connaissances vérifiables dans tous les domaines inimaginables lui étaient alors transmises et il était capable de s’en souvenir le matin. Il y avait un tel flot d’informations qu’il semblait qu’une encyclopédie entière lui était transmise en une nuit. La majorité des faits relatés étaient hors de sa base de connaissance personnelle et donnaient des détails techniques qu’il ne connaissait absolument pas.

Lorsque survient l’hypercommunication, on peut observer ce phénomène particulier dans l’ADN et dans l’être humain. 

Les scientifiques Russes ont irradié des échantillons d’ADN avec une lumière laser. Un schéma ondulatoire typique s’est formé sur l’écran. Lorsqu’ils ont retiré l’échantillon d’ADN, le schéma ondulatoire n’a pas disparu, il est resté sur l’écran. De nombreuses expériences de contrôle ont montré que le schéma provenait encore de l’échantillon qui avait été retiré et que le champ énergétique semblait rester de lui-même. 
L’effet est appelé maintenant l’effet ADN fantôme. 
On suppose que l’énergie qui vient hors de l’espace et du temps s’écoule toujours au travers des vortex (trous de vers) activés après que l’ADN ait été retiré. 
Les effets secondaires, que l’on rencontre le plus souvent en hypercommunication et également chez les êtres humains, sont des champs électromagnétiques inexplicables dans le voisinage des personnes concernées.

Les appareils électroniques comme les lecteurs de CD et autres peuvent être perturbés et cesser de fonctionner pendant des heures. Lorsque le champ électromagnétique se dissipe lentement, les appareils se remettent à fonctionner normalement. De nombreux guérisseurs et médiums connaissent cet effet dans leur travail. 
C’est lorsque l’atmosphère et l’énergie sont les meilleures qu’il peut être très frustrant de voir que l’appareil d’enregistrement cesse de fonctionner et d’enregistrer exactement à ce moment-là. Et des allumages et des extinctions répétés après cette période n’en restaureront pas encore la fonctionnalité, mais le matin suivant tout sera redevenu normal. Ce sera peut-être rassurant pour bon nombre d’entre vous car cela n’a rien à voir avec un mauvais fonctionnement technique ; cela signifie qu’ils sont bons en hypercommunication.
Dans leur livre "Vernetzte Intelligenz" (Intelligence en Réseau), Grazyna Gosar et Franz Bludorf expliquent ces connexions d’une façon précise et claire. Les auteurs citent également des sources qui supposent que dans les temps anciens, l’humanité, tout comme les animaux, était très fortement connectée à la conscience de groupe et agissait en tant que groupe. 
Afin de développer l’individualité, nous les humains avons dû oublier presque complètement l’hypercommunication. 
Maintenant que nous sommes assez stables dans notre conscience individuelle, nous pouvons créer une nouvelle forme de conscience de groupe, à savoir, celle où nous avons accès à toutes les informations via notre ADN sans être forcés ou bien contrôlés à distance sur ce qu’il faut faire de ces informations. 

Nous savons maintenant que, tout comme l'Internet, notre ADN peut alimenter ses propres données dans le réseau, qu’il peut solliciter des données à partir du réseau et y participer. La guérison à distance, la télépathie ou "télédétection" sur l’état de nos proches, etc. peuvent de ce fait être expliquées. Certains animaux savent très longtemps à l'avance lorsque leur propriétaire pense revenir chez eux. Ceci peut être nouvellement interprété et expliqué via les concepts de conscience de groupe et de l'hypercommunication. Toute conscience collective ne peut pas être raisonnablement utilisée sans une individualité distincte. Sinon, nous ferions un retour vers l'instinct grégaire primitif qui peut être facilement manipulé.

L'hypercommunication dans le nouveau millénaire
L’hypercommunication dans le nouveau millénaire signifie quelque chose de très différent : les chercheurs pensent qui si les humains, dans leur pleine individualité, récupéraient leur conscience de groupe, ils pourraient avoir sur Terre un pouvoir d’ordre divin afin de créer, de modifier et façonner les choses ! 
ET l’humanité se dirige collectivement vers une conscience de groupe de ce nouveau type.
Cinquante pour cent des enfants actuels seront bientôt des enfants à problème dès qu’ils iront à l’école car le système regroupe chacun dans un ensemble et leur demande de s’ajuster. 
Mais l’individualité des enfants d’aujourd’hui est tellement puissante qu’ils refusent cet ajustement et l’abandon de leur singularité des façons les plus diverses. En même temps de plus en plus d’enfants clairvoyants naissent actuellement (voir le livre "China’s Indigo Ch ildren", "les enfants Indigo Chinois") de Paul Dong. 
Quelque chose dans ces enfants va de plus en plus vers cette conscience de groupe de ce nouveau type et ne sera plus réprimé.
 En règle générale, par exemple il est difficile pour un seul individu d'influencer les conditions météorologiques. Mais elles peuvent être influencées par une conscience de groupe (rien de nouveau pour certaines tribus avec leur danse de la pluie). La météo est largement influencée par les fréquences de résonance, appelées les fréquences de Schumann. Mais ces mêmes fréquences sont également produites par notre cerveau ; et lorsque de nombreuses personnes synchronisent leurs pensées ou si certains individus (maîtres spirituels, par exemple) focalisent leurs pensées à la manière d’un laser, alors il n’est pas surprenant que scientifiquement parlant ils puissent influencer le temps.
Les chercheurs en conscience de groupes ont formulé la théorie de civilisations de Type I. Une humanité qui a développé un groupe de conscience du nouveau type n’aurait jamais de problèmes environnementaux, ni de pénurie d’énergie. Car si elle devait utiliser la puissance mentale en tant que civilisation unifiée, elle aurait le contrôle des énergies de sa résidence planétaire en tant que conséquence naturelle. Et cela inclut toutes les catastrophes naturelles !!! Une civilisation théorique de Type II serait même capable de contrôler toutes les énergies de sa galaxie. Dans mon livre "Nutze die taeglichen Wunder", je cite un exemple. 
Chaque fois qu’un grand nombre de personnes concentrent leur attention ou leur conscience sur quelque chose comme Noël, la coupe du monde football ou les funérailles de Lady Diana en Angleterre, un certain nombre aléatoire de générateurs dans les ordinateurs commencent à donner des numéros ordonnés plutôt qu’aléatoires. Un groupe de conscience ordonné crée l’ordre dans tout son environnement !
Lorsqu’un grand nombre de personnes se rassemblent de façon très proche, les potentiels de violence se dissolvent également. Il semblerait qu’ici aussi une sorte de conscience humanitaire soit créée. Lors de la Love Parade, par exemple, où chaque année des millions de jeunes se rassemblent, il n’y a jamais eu d’émeutes brutales comme il peut s’en produire par exemple lors de manifestations sportives. Le seul nom de l’événement n’est pas considéré ici comme étant la seule raison. Le résultat de l’analyse indique plutôt que le nombre de personnes était TROP IMPORTANT pour permettre un basculement vers la violence.

L'ADN stocke les informations

Pour revenir à l’ADN : il semble être également un supraconducteur organique qui peut travailler à la température normale du corps. Les supraconducteurs nécessitent des températures extrêmement basses de l’ordre de -200 à -140 °C pour fonctionner. Comme nous l’avons appris récemment, tous les supraconducteurs sont capables de stocker de la lumière et donc des informations.

Ceci est une explication plus détaillée de comment l’ADN peut stocker les informations. 

Il y a un autre phénomène lié à l’ADN et aux vortex (trous de vers). 


Normalement ces trous de vers miniatures sont hautement instables et se maintiennent seulement pendant une infime fraction de seconde. 
Sous certaines conditions (lire le livre de Fosar/Bludorf) des trous de vers stables peuvent s’organiser d’eux-mêmes pour former ensuite des domaines distincts de vide où par exemple la gravité peut se transformer en électricité.

Les boules d'énergie
Les espaces du vide sont des boules auto-lumineuses de gaz ionisé qui contiennent des quantités considérables d’énergie. 
Il y a des régions en Russie où ces boules lumineuses apparaissent très souvent. Après la confusion qui s’ensuivit, les Russes ont commencé des programmes de recherches massives qui ont fini par conduire aux quelques découvertes mentionnées ci-dessus. Nombreux sont ceux qui connaissent ces espaces de vide en tant que boules brillantes dans le ciel. En leur portant un regard attentif et en leur demandant ce qu’elles pouvaient être, j’ai alors pensé « Hello, là-haut. Si vous êtes des Ovnis, volez en triangle. » Et soudainement, les boules de lumières se sont mises à voler en triangle. Ou bien elles ont traversé le ciel comme des rondelles de hockey sur glace. Elles ont accéléré de zéro à une vitesse folle tout en glissant doucement dans le ciel. Certains en restent bouche bée et comme beaucoup d’autres, j’ai pensé qu’elles étaient des Ovnis, apparemment amicaux, car elles volaient en triangle juste pour me faire plaisir.
Maintenant les Russes se sont aperçus que dans les régions où les espaces de vide apparaissent souvent, les boules de lumière volent parfois du sol vers le ciel et qu’elles peuvent être guidées par la pensée. On s’est aperçu depuis que les espaces de vide émettent des basses fréquences comme celles qui se produisent également dans notre cerveau. Et en raison de cette similarité d’ondes, ces boules de lumière sont capables de réagir à nos pensées. S’exciter sur une qui se situe au niveau du sol ne pourrait pas être forcément une très bonne idée car ces boules contiennent une énergie phénoménale et sont capables de faire muter nos gènes. Il convient de dire qu’elles peuvent le faire, mais ce n’est pas nécessairement quelles le font.

Utilisation de l'hypercommunication


De nombreux enseignants spirituels produisent en méditation profonde de telles boules visibles ou colonnes de lumière ou bien elles peuvent se manifester lors d’un travail énergétique qui déclenche des sentiments plutôt agréables et qui ne cause aucun dommage. Apparemment, cela dépend également d’un certain ordre intérieur et de la qualité et de la provenance de cet espace de vide. Il y a quelques enseignants spirituels (le jeune Anglais Ananda, par exemple) avec lequel on ne voit rien au premier abord, mais si on essaie de le photographier alors qu’il est assis, qu’il parle ou médite en hypercommunication, on obtient la photo d’un nuage blanc sur une chaise. Dans certaines sessions de guérison Terrestre, ces effets de lumière apparaissent également sur les photographies.


Autrement dit, ce phénomène est dû aux forces de gravité et d’antigravité qui sont décrites précisément dans le livre ; et aux vortex (trous de vers) avec une hypercommunication encore plus stable et donc avec des énergies hors de la structure de notre espace/temps.
Les générations précédentes, qui sont rentrées en contact avec de telles expériences de télécommunication et de vide spatial visible, étaient convaincues qu’un ange apparaissait devant eux. Et nous ne pouvons pas être sûrs des formes de conscience auxquelles nous avons accès lorsque nous utilisons l’hypercommunication. Ne pas avoir de preuve scientifique de leur existence réelle (les personnes qui ont de telles expériences NE souffrent pas toutes d’hallucinations), ne signifie pas qu’elles n’aient pas de contexte métaphysique.
Nous avons simplement fait un pas de géant dans notre compréhension de la réalité. La science officielle reconnaît également des anomalies sur Terre (qui contribuent à la formation de vide spatial), mais seulement moins de 1 %. Mais les anomalies gravitationnelles récentes passent de 3 à 4 %. Un de ces endroits est Rocca di Papa, au sud de Rome (l’endroit exact est noté dans le livre "Vernetzte Intelligenz"). Des objets ronds de toutes sortes, que ce soit des balles ou bien des bus entiers, dévalent… vers le haut. Mais cet endroit à Rocca di Pappa est plutôt restreint, et les sceptiques défiant la logique essaient encore de prouver la théorie de l’illusion d’optique (ce qui ne peut pas être le cas en raison des différentes caractéristiques de l’emplacement.).

Toutes ces informations sont extraites du livre
“Vernetzte Intelligenz” de Grazyna Fosar et Franz Bludorf,
ISBN 3930243237, résumées et commentées par Baerbel.
Malheureusement ce livre est disponible pour l'instant uniquement en Allemand.
Vous pouvez contacter les auteurs sur : www.fosar-bludorf.com

VU LA ;


 à bientôt





mardi 21 février 2017

Élever son niveau vibratoire






Élever son niveau vibratoire



Tout vibre dans l'Univers ; pour reprendre la phrase d'Albert Einstein : « tout est énergie » ou « tout est vibration », TOUT est énergie, de l'infiniment petit à l'infiniment grand. 
Tout est vie dans l'Univers, donc TOUT est énergie et "état vibratoire"...


Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Le niveau vibratoire d'un être humain variant en fonction de son degré d'évolution spirituelle, nous avons tous la faculté de le modifier et le faire évoluer. En élevant notre taux vibratoire on participe à l'élévation du taux vibratoire de la planète, et par phénomène de résonance, toute la création terrestre tend à élever sa vibration et à l’ajuster avec celle de la planète.

L'énergie nous constituant peut être mesurée de différentes manières. 
La plus couramment utilisée par les radiesthésistes consiste à employer un pendule pour mesurer les taux vibratoires en Unités Bovis (UB).

Chaque être vivant possède son propre taux vibratoire, variable en permanence, qu'il soit rattaché aux règnes minéral, végétal, animal ou humain... 
Jusqu'à il y a quelques années, le taux vibratoire d'un humain était considéré comme "normal" lorsqu'il oscillait entre 6000 et 9000 UB.




Depuis environ une dizaine d'années, on peut observer le taux moyen des humains augmenter, pour osciller entre 9500 et 10000 UB. 

Cette augmentation des taux vibratoires conduits essentiellement deux sortes de manifestations :

• surexcitation pour certains, avec difficultés à se contrôler,

• ouverture à d'autres états de conscience pour d'autres.


Baisse du niveau vibratoire et ses conséquences

Mais les baisses de niveau vibratoire sont aussi de plus en plus fréquentes et trouvent leur origine dans un mode de vie de plus en plus déséquilibré et en rupture avec l'évolution de la planète. 
Les causes sont multiples et concomitantes : alimentation industrielle, champs électromagnétiques artificiels, drogue, pensées négative, qualité de l'air, stress, tabac,...

Actuellement, lorsque le taux vibratoire d'un humain franchit le seuil des 6000 UB et continue de descendre, l'être humain concerné commence à être affecté par les basses vibrations avec lesquelles il entre en syntonie et des dysfonctionnements physiques (maladies) peuvent se développer car son terrain y devient favorable. Plus son taux vibratoire descendra, plus il deviendra vulnérable aux maladies et autres dysfonctionnements du corps physique.

Du fait que nous percevons toujours le niveau vibratoire des autres étant en syntonie avec le nôtre, il est facile de comprendre que si nous faisons chuter notre taux vibratoire, nous entrons de plus en plus en syntonie avec des êtres en souffrance, qui eux aussi vont contribuer à l'accélération de notre chute. 

Mais ne pas oublier que nous avons la faculté de maintenir notre taux vibratoire au niveau que nous souhaitons !

Pourquoi remonter son niveau vibratoire ?

En cas de maladie, de mal-être, l'une des premières choses à faire est de remonter son niveau vibratoire. 

•Tout simplement pour être mieux, pour mieux vivre ! 

• Ne plus être accessible par des basses vibrations (énergies non-désirables). 

• Retrouver la santé et s'y maintenir. 


• Être en harmonie avec tous les plans composant notre être : physique, psychique, subtil et spirituel. 

• Bénéficier d'un réel bien-être nous permettant d'accueillir le bonheur et la joie de vivre. 

• Découvrir de véritables états de calme et de paix intérieure. 

• Participer facilement à la libération rapide de toutes les énergies qui ne nous correspondent plus. 

• Nous relier à notre être intérieur afin de retrouver le chemin de notre évolution. 

• Nous faciliter l'accès et la manifestation de tout ce que nous pouvons souhaiter. 

• Renforcer la connexion avec notre âme, afin d'entrer plus facilement en contact avec elle. 

• Augmenter la "magie de la vie" : chance, synchronicités... 

• Pouvoir entrer en contact avec des être d'un niveau vibratoire plus élevé que le notre et nous rapprocher d'eux. 


Comment élever son niveau vibratoire ?

Bien sûr, un thérapeute en soins énergétiques peut commencer à aider, en transmettant de l'énergie. 
Mais il est nécessaire que la personne concernée travaille sur elle-même. 
Pour cela, diverses attitudes, actions, pensées... peuvent aider à élever le niveau vibratoire : 

Rire
Regarder des comédies, des spectacles comiques...
Pratiquer le yoga du rire. 
☀ 
Sourire
Le sourire porte aussi en lui de très bonnes vibrations.
Prendre l’habitude d’ajouter un sourire à tout ce que nous faisons, disons, que ce soit en direction des autres ou... de nous-même ! 
☀ 
Chanter
Chanter un air, une chanson que nous aimons, qui nous apaise, qui nous met du baume au cœur ou qui nous donne envie de danser, ou si nous ne sommes pas enclins à chanter, fredonner simplement des airs qui nous viennent spontanément en tête. 
☀ 
Bouger
Bouger permet de faire circuler l’énergie de notre corps et d’évacuer les tensions tant physiques que psychologiques.
Marcher, danser, pédaler ! Faire du jogging, de la gymnastique, du yoga, du qi-gong, etc.
Trouver une manière de bouger qui nous plaise afin de la pratiquer dans la bonne humeur et d’amplifier considérablement l’augmentation de notre taux vibratoire. 
☀ 
Écrire
Écrire chaque jour, 3 raisons qui font que nous sommes heureux, 3 choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude
Lister ses qualités, ses compétences (aide à reconnaître sa propre valeur et à augmenter l’estime de soi). 
☀ 
Faire ce que l’on aime et/ou ce qui nous détend
D’une manière générale, lorsque l’on prend plaisir à faire quelque chose ou que l’on se sent détendu, notre taux vibratoire s’élève !
Faire des activités dans lesquelles nous sommes à l’aise nous permet de prendre davantage confiance en nous. Or la confiance en soi est aussi un facteur important pour l’augmentation du taux vibratoire
S’amuser, se faire plaisir ! 
☀ 
Agir
Lorsqu’on hésite à faire quelque chose, c’est qu’une peur (= basse vibration) nous freine ; pour la faire disparaître, agir est le meilleur remède.
Le moindre petit geste peut engendrer de grands changements ! 
☀ 
Pensées positives
Privilégier les pensées positives, les pensées élevées d’amour, de partage, de compassion est également un moyen d’augmenter son niveau vibratoire. 
☀ 
Harmonie
Être en harmonie entre nos pensées, nos paroles et nos actions, et pour chacune les exprimer en ayant conscience qu'elles sont l'émanation de nous-même et reflètent pleinement notre état vibratoire. Penser ce que l'on veut penser, non pas ce que les autres veulent que l'on pense. Dire la vérité, ce que nous pensons, ressentons et faisons réellement. Ne pas mentir, pour se cacher, pour éviter la honte ou pour éviter les critiques. Accepter d'être Soi ! 
☀ 
Voir le positif en toutes choses
Quelques soient les situations que l’on rencontre, garder à l’esprit que tout arrive toujours pour notre bien et que nous sommes les créateurs de ces événements.
Prendre conscience que tout ce qui nous semble tragique est là pour nous permettre de grandir et qu’en acceptant la situation, nous gardons les idées plus claires pour accueillir le positif à venir. 
☀ 
Prononcer des affirmations positives
"Je suis bien", "je suis heureux", "je suis zen"...etc.
"La vie est belle", "tout est parfait"...etc. 
☀ 
Se débarrasser des vibrations négatives
Ne pas refouler les émotions négatives comme la tristesse et la colère. Laisser ces émotions passer, sans les retenir, en les acceptant et en les ressentant au plus profond de nous-même, puis en les exprimant. En les exprimant, mais sans les accentuer, elles finiront par disparaître d'elles-mêmes. 
☀ 
Avoir de la gratitude
Être reconnaissant pour tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons.
Remercier chaque jour pour notre chance permet de focaliser notre esprit sur ce que nous avons et donc de créer plus de chance dans notre vie et de réaliser plus de souhaits. 
☀ 
S’aimer soi-même
S’aimer de toutes les façons possibles : se respecter, s’écouter (écouter son cœur plutôt que son mental), se remercier, se féliciter, se faire plaisir...etc.
Apprécier son reflet dans le miroir, se sourire. 
☀ 
Ouvrir sa conscience
Ouvrir notre conscience à toutes les possibilités et à toutes les opinions. Ecouter et accepter sans juger. Plus on s'ouvre à toutes les choses sans les critiquer-rejeter (que l'on n'y croit-adhère ou non), plus note conscience s'ouvre et cultive les diverses croyances-connaissances-opinions et plus notre "bibliothèque" s'agrandit. Nous possédons nos propres vérités, nous acceptons les vérités d'autrui et ainsi, nous aurons toutes les vérités du monde ! 
☀ 
Respirer consciemment et profondément
La respiration consciente aide à rétablir la circulation de notre énergie vitale. 
☀ 
Méditer
Prendre conscience que l’on devient et que l’on obtient, ce sur quoi l’on médite. Méditer pour élever son niveau vibratoire est un travail sur Soi, conscient, d'affinage de ses perceptions. 





Voici un exercice simple que vous pouvez utiliser : 

1. Imaginez une lumière pure, aussi pure que vous pouvez le concevoir 

2. Laissez-la entrer en vous, visualisez cette lumière avec autant de réalité que possible. Efforcez-vous de la créer, de lui donner vie, de ne plus seulement l’imaginer. Lorsqu’elle entre en vous, par la tête, la lumière vous purifie. Elle ne se charge pas de vos basses vibrations, elle est trop pure pour cela, mais elle vous débarrasse des vôtres. 

3. Laissez cette lumière descendre, ressentez la bienveillance en elle à votre égard. Voyez comme elle se diffuse à travers votre être et en dépasse les frontières, parce qu’elle rayonne pour l’instant, bien plus que vous ne le pouvez. 

4. Lorsque vous êtes empli de cette lumière, profitez de sa chaleur, de sa pureté aussi longtemps que vous le pouvez. 

5. Lorsque vous sentez qu’elle vous fuit, prenez le temps de l’accompagner, de la faire sortir en douceur, en vous sentant plein d’énergie, de sensations nouvelles, fines, précieuses. 

☀ Prononcer le son OM / AUM
Le son OM est le son originel et universel.
Il émet une vibration très puissante qui peut nous aider sur notre chemin de guérison et de paix intérieure. 
(voir en fin les 2 liens ; danysis)

☀ Demander
Demander à son âme, à l’Univers, à Dieu, à la Lumière, à l’Energie divine, à son ange gardien, à la Flamme Violette, etc. d'être aidé à rehausser votre niveau énergétique.
Quelles que soient nos croyances, nous pouvons demander de l’aide aux mondes invisibles en émettant le souhait qu’ils nous purifient, qu’ils nous rechargent ou simplement qu’ils augmentent notre taux vibratoire. 

☀ Entrer en contact avec Mère Nature
S’émerveiller devant tout ce que la nature nous offre.
L’observer avec attention, amour, respect, bienveillance...
L’écouter (le chant des oiseaux, le vent dans les arbres, etc.).
Sentir ses odeurs (parfum des fleurs, de l’herbe après la pluie, etc.). 

☀ Manger sainement
Privilégier une alimentation vivante (fruits, crudités...) et de préférence biologique, de produits frais, de saison, de la région... de préférence crus ou faiblement cuits (par exemple : cuisson à la vapeur douce).
Éviter la viande qui conserve les mémoires de l'animal, notamment les peurs qu'il a ressenti lors de l'abattage. Ces énergies négatives pénètrent ses chairs, y restent inscrites (même après cuisson) et sont ensuite absorbées dans votre organisme lors du repas. 

☀ Boire de l'eau énergisée
Pour cela, il est possible d'avoir recours à un magnétiseur ou d'ajouter un peu de jus de citron bio dans une bouteille, puis de l'agiter fortement. Il est également possible d'obtenir de "l'eau solaire", très énergisée, en plaçant l'eau dans une bouteille en verre, en plein soleil, ou encore de placer la bouteille près d'une coquille Saint-Jacques afin de bénéficier de l'effet de ses ondes de formes. 

☀ Améliorer la qualité de l'air que nous respirons
Pour cela, respirer de l'air ionisé négativement est excellent. Nous pouvons en bénéficier naturellement auprès de la mer, de cascades... Dans les habitations, il est possible de mettre en œuvre un ionisateur, une lampe de sel... 

☀ Vivre dans un lieu de vie présentant un excellent niveau vibratoire
Pour maintenir un taux vibratoire correct, il est important que celui de notre lieu de vie le soit aussi. En effet, si notre habitat contient des vibrations basses, notamment dans les lieux où l'on stationne le plus longtemps : lits, bureau, canapé... il contribuera à la diminution de notre propre taux vibratoire. En cas de doute, faire appel à un géobiologue.
De grandes ouvertures permettant à la lumière solaire de pénétrer aisément dans l'habitation sont à privilégier. 

☀ Champs électromagnétiques
Supprimer toutes sources de champs électromagnétiques inopportunes, telles les connexions WiFi pour le téléphone, l'internet, le son... ainsi que les fours à micro-ondes... 

☀ Se rendre dans un haut lieu énergétique
Les hauts lieux énergétiques, lieux "sacrés" sont généralement situés sur un vortex énergétique. Ces lieux sont très riches en énergies cosmo-telluriques, car offrant des capacités de captation de l'énergie tellurique (provenant de la Terre) et cosmique(en provenance de l'Espace) importantes, du fait du vortex énergétique inclus.
Ces lieux hautement énergétiques peuvent être d'origine naturelle (grotte, volcans, étendues d'eau, rivières souterraines ou en surface...) ou d'origine humaine (menhirs érigés, pyramides, cathédrales, ...).
Du fait de leur organisation structurelle, ils favorisent l'élévation vibratoire, et de là, la possibilité d'ascension, tout comme les Maîtres ascensionnés, les Êtres de Lumière... Beaucoup de réalités "inexplicables" peuvent le devenir à partir de ces lieux.
Néanmoins, il ne suffit pas de fréquenter ces lieux... ils ne peuvent que favoriser, amplifier notre travail personnel sur nous-même... Car ne l'oublions pas ce ne sont pas les lieux qui peuvent nous guérir, corriger certains aspects de nous-mêmes... ils ne peuvent que nous y aider, du fait des énergies de haut niveau vibratoire qu'ils recèlent. 


Bon travail sur vous-même maintenant ! 

Jean-Paul Thouny 
Thérapeute énergéticien, Voiron (Isère) France 



   Trouvé là ;





En complément ;

                                                       

  AUM   ou  OM

Enfin un Aum beau, avec bols chantants 


-  inscrire dans google  le titre car pas de lien possible  à copier à l'ouverture des vidéos -  


OM Chanting - 108 Times (Million Times Powerful)  



  - beaucoup de bugs ce jour,  désolée du cadre blanc, pas de possibilité non plus pour avoir les liens de youtube !  ?